Vous vous posez des questions, nos réponses

  • Comment savoir si le/la naturopathe est sérieux(se) ?

    Le sérieux du/de la naturopathe se voit tout d'abord à son accueil, sa bienveillance, son écoute et ses compétences techniques. ll/elle doit vous donner des conseils tout en respectant vos contraintes et dans le périmètre des principes d'hygiène de vie / techniques naturopathiques. Il/elle peut vous orienter vers d'autres thérapeutes (ostéopathe, psychothérapeute, etc.) si elle l'estime pertinent. Par ailleurs, il/elle doit respecter votre parcours médical et vos traitement en cours et vous recommander de consulter un médecin au moindre doute sur un sujet. Son tarif doit être juste et raisonnable par rapport au temps passé et aux informations apportées.

    Un discours ésotérique, une pratique fumeuse, un détournement de vos traitements médicaux ou de vos médecins, une consultation de 20 à 30 minutes, un tarif exorbitant, une liste interminable de produits à acheter doivent vous alerter sur son sérieux et son honnêteté.

  • Les compléments nutritionnels sont-ils des médicaments ?

    Non, les compléments nutritionnels ne sont pas des médicaments. 1/ Les médicaments suppriment un symptôme, les compléments nutritionnels régulent, réparent, rééquilibrent le terrain, comblent des carences, etc. par conséquent n'agissent pas du tout par les mêmes mécanismes. 2/ Les compléments sont d'origine naturelle et non de synthèse. 3/ Le dosage des compléments est physiologique et non pharmacologique. Pour autant, le naturopathe doit vérifier qu'il n'y ait pas d'interaction néfaste entre un complément et le médicament pris par son client, le cas échéant.

  • Le naturopathe est-il spécialisé ?

    Non, le naturopathe est par essence généraliste puisqu'il considère la personne dans son ensemble, sur ses différents plans et identifie les causes des dysfonctionnements qui souvent n'ont rien à voir avec les dysfonctionnements eux-mêmes. Par conséquent, il ne peut pas y avoir de spécialisation sur un système physiologique : digestif, gynécologique, etc. ou sur une technique : alimentation, phytologie, techniques manuelles, etc.

  • La naturopathie remplace-t-elle la médecine allopathique ?

    Non, la naturopathie ne remplace pas la médecine allopathique. Elle travaille sur un autre plan car elle est avant tout  préventive, à savoir : elle aide à renforcer ou à maintenir le plus haut niveau de santé possible afin d'éviter la maladie. Même en cas de trouble déjà installé, le naturopathe ne s'occupe pas de la maladie mais préconise des conseils d'hygiène de vie et des produits naturels (qui ne jouent pas du tout un rôle de médicament). Ceci ne remplace pas le suivi et/ou le traitement médical mais peuvent en tenir compte. Par ses conseils, le naturopathe améliore le terrain général. Dans certains cas, les produits naturels et techniques peuvent aider le client à supporter des effects secondaires de traitements, par exemple. Par ailleurs, le naturopathe ne s'occupe pas du tout de l'urgence qui est exclusivement du ressort de la médecine allopathique.

  • La naturopathie est-elle reconnue dans certains pays ?

    La naturopahtie est officiellement reconnue au Portugal.

    Elle est admise, tolérée voire intégrée de fait dans les pays nordiques, la Grande Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas, dans certains cantons suisses. En Allemagne, le Heilpraktiker est un naturopathe pouvant même effectuer certains soins médicaux. Elle est acceptée dans certaines régions italiennes et espagnoles.

    Aux USA et au Canada, les écoles de naturopathie sont de véritables campus.

    La France reste très en retard par rapport à ses voisins européens et nord-américains. Les naturopathes exercent encore dans un vide juridique total et ne peuvent pratiquement pas collaborer avec le monde médical.

    La Fédération Française des Ecoles de Naturopathie (Fenahman) et l'OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Education Sanitaire) oeuvrent depuis plusieurs décennies pour faire évoluer le statut de la naturopathie en France.

  • Quelle est la différence entre naturothérapie et naturopathie ?

    La naturothérapie est une forme médicale qui fonctionne sur le mode symptomatique (supression du symptome c'est à dire du trouble, de la maladie) en remplaçant les médicaments chimiques par des produits naturels. Ce n'est pas une pratique de terrain.

    La naturopathie fonctionne sur un mode causal (recherche et suppression des causes du symptome) en améliorant le terrain. Ce qui conduira à une diminution ou une suppression du symptome, du dysfonctionnement. Ceci se fait par le bilan de vitalité puis les conseils en hygiène de vie. La naturopathie de s'occupe pas de la maladie.

     

  • Jusqu'à quel âge peut-on consulter un naturopathe ?

    Il est possible de consulter un naturopathe jusqu'à un âge avancé.

    Si la vitalité du sujet est bonne, la naturopathie s'applique. Si la vitalité baisse, cela peut limiter l'action du naturopathe mais il pourra toujours donner des conseils d'hygiène de vie et soutenir l'organisme, à côté d'un suivi médical le cas échéant.

  • La naturopathie peut-elle convenir à lafemme enceinte ?

    Oui, bien sûr. Le naturopathe peut conseiller la femme enceinte sur le plan nutritionnel, digestif, pour gérer sa fatigue, sa circulation.

    Il est clair que dans l'optique d'avoir un enfant, il est important d'être dans le meilleur état de santé possible. Les parents peuvent faire un bilan de vitalité 6 mois à un an avant la grossesse. Ainsi, l'organisme de la maman et du papa sera optimisé et permettra au bébé en devenir de se développer avec un capital génétique de qualité pour une bonne santé future.

    La naturopathie peut accompagner un suivi médical le cas échéant.

  • Qu’est-ce que la naturopathie ?

     

    La naturopathie est une médecine non-conventionnelle de tradition occidentale reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Bureau International du Travail de Genève. Elle s’adosse aux grands principes hippocratiques de santé globale et relève du terrain. Inscrite dans la prévention primaire, elle s’attache à prévenir plutôt que guérir. Elle permet, au moyen de techniques naturelles non invasives d’hygiène de vie, de se maintenir en bonne santé ou de retrouver la pleine santé en stimulant nos forces guérisseuses intérieures si un trouble fonctionnel ou aigu s’est développé.

  • Une consultation de naturopathie est-elle remboursée ?

     

    Non, cette médecine n’est toujours pas intégrée au panorama de santé publique dans notre pays donc le bilan de vitalité n’est pas remboursé par la sécurité sociale. En revanche, à l’issue de votre consultation, Isabelle Gomez Echeverri vous remet une facture que vous pouvez présenter à votre mutuelle le cas échéant. Vous trouverez la liste de ces mutuelles dans la rubriques Liens.

  • Comment est organisé le suivi après un premier bilan ?

     

    Isabelle Gomez Echeverri préconise une seconde visite 3 ou 4 mois après le premier bilan de vitalité, le temps que la cure soit mise en place. Dans l’intervalle, elle reste disponible par téléphone ou par email. Après la seconde consultation, c’est le cas par cas qui prévaut. Certaines personnes pourront avancer seules et d’autres auront besoin de faire un point régulièrement. La façon dont la personne avance par rapport à sa problématique de départ est déterminante également.

  • Une de mes relations est intéressée par un bilan, est-ce que je peux prendre rendez-vous pour elle ?

     

    En principe non, c’est une démarche volontariste. Il est préférable que la personne appelle elle-même si elle est vraiment décidée à prendre sa santé en charge.

  • Vous êtes naturopathe, mais êtes-vous médecin ?

     

    Il n’est pas nécessaire d’être médecin allopathe pour être naturopathe. Ce sont deux approches différentes mais qui peuvent tout à fait collaborer. La naturopathie s’adresse aux personnes qui souhaitent faire le point pour maintenir leur santé au plus haut niveau, ou présentant des troubles fonctionnels voire chroniques. Le naturopathe ne fait pas de diagnostic médical symptomatique et ne prend pas en charge les pathologies lésionnelles. Au moindre doute il adresse son client à son médecin. Il ne suggère jamais d’arrêter un traitement médical.

  • Si je suis dans l’urgence, est-ce que je peux vous appeler ?

     

    Non, la situation d’urgence relève de la pratique médicale allopathique. Vous devez appeler votre médecin ou un hôpital. En revanche, par la suite, pour un travail de terrain et en profondeur, vous pouvez vous tourner vers votre naturopathe en complément d’un traitement médical le cas échéant.

  • Recevez-vous les enfants en consultation ?

     

    Bien sûr, le bilan de vitalité s’adresse aux jeunes. Plus l’hygiène de vie est commencée tôt, plus l’enfant grandit en préservant son capital santé. La condition à cela est que les parents soient sensibilisés et ouverts à la mise en place de cette hygiène vitale car elle demande souvent de changer des habitudes et des idées reçues parfois bien ancrées. Ils doivent également faire face à la pression sociale, ce n’est pas toujours simple.

  • Utilisez-vous l’iridologie ?

     

    Oui,  car le bilan iridologique est une part importante du bilan de vitalité puisque c’est de cette observation ainsi que de l’étude morphologique que le naturopathe déduit le tempérament, les prédispositions pour tel ou tel trouble, les surcharges, la force vitale, etc. de son client.

  • Prescrivez-vous des produits ?

     

    Le naturopathe ne prescrit pas (c’est le rôle du médecin), il préconise, conseille. Il peut conseiller si nécessaire, des compléments nutritionnels commercialisés dans les boutiques de produits naturels. C’est secondaire par rapport à la cure d’hygiène de vie définie par écrit et que tentera de suivre le client.

  • Avez-vous besoin d’ausculter le client ?

     

    En aucun cas, le naturopathe pratique une auscultation comme le fait le médecin. L’étude des formes (l’étude morphologique) n’est pas une auscultation. C’est une analyse de terrain.



En bref

BON CADEAU

Offrez un bilan de vitalité !  

BON CADEAU

En savoir plus

LE CONSEIL DU MOIS

   Une cure de jouvence, une cure de raisin...

LE CONSEIL DU MOIS

En savoir plus

Actualités

   Isabelle Gomez-Echeverri consulte à son cabinet.....

Actualités

En savoir plus

CALENDRIER / ACTU

Calendrier - Actualités  

CALENDRIER / ACTU

En savoir plus

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter bimestrielle d'Isabelle Gomez Echeverri.

Inscription newsletter

En savoir plus

Liens utiles

Isupnat
Fenahman